Portail Antipedophil - pédophilie - inceste Advertisement
Charte d'utilisation arrow Les articles arrow Syndrome d'aliénation parentale
21-04-2014
 
 
Syndrome d'aliénation parentale Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Administrator   
18-02-2007

Syndrome d’aliénation parentale : le fardeau de la preuve incombe à ses défenseurs

 par Robert E. Emery, psychologue et chercheur


 

Extraits d’un article paru sous le titre de « PARENTAL ALIENATION SYNDROME : Proponents Bear the Burden of Proof », dans « Family Court Review », Vol. 43 No. 1, January 2005 8-13. Traduction Léo Thiers-Vidal. On trouvera à la fin de cette page la version originale anglaise à télécharger en format Word.


Résumé de l’article Richard Gardner affirmait être capable de diagnostiquer l’aliénation parentale entre parents en conflit sur le droit de garde et que son « syndrome » reposait sur une autorité scientifique et juridique. Même si elles ont influencé de nombreuses procédures de droits de garde, les idées de Gardner ne satisfont pas à des normes, mêmes minimales, de scientificité. Le fardeau de la preuve concernant toute nouvelle hypothèse incombe à ses défenseur-e-s, et au vu de l’absence totale de réplication objective, le syndrome d’aliénation parentale (SAP) doit être considéré comme rien de plus qu’une hypothèse. L’absence de règles de conduite claires dans la loi permet à des concepts tels que le SAP de gagner une crédibilité temporaire, puisque les juges font appel à des professionnel-le-s de la santé mentale pour les aider à prendre des décisions selon la norme vague du meilleur intérêt (de l’enfant)


.Extraits de l’article :[...] D’autre part, Gardner émet certaines prétentions de façon péremptoire et malavisée au sujet du SAP et de la science. En tant que scientifique, je suis scandalisé par les méprises, les erreurs logiques et les affirmations péremptoires contenues dans cet article. Gardner écrit avec vigueur et conviction, et je crains que des imprudent-e-s seront plus persuadées par le ton que le fond de ses arguments. La rhétorique est un outil de recherche de la vérité au tribunal. Mais la rhétorique n’est pas un outil de recherche de la vérité en science. [...]


Les critères scientifiquesEn science, le critère du fardeau de la preuve est incontournable : les scientifiques sont libres de proposer toute hypothèse qui leur semble séduisante mais, en tel cas, ils ont la charge de prouver que leur hypothèse est vraie au-delà d’un doute raisonnable. Jusqu’à ce qu’elle soit prouvée, leur hypothèse est tenue pour fausse par la communauté scientifique.Selon les règles de la science, Gardner est libre de présenter son hypothèse concernant les parents aliénants. Mais on ne devrait pas croire celle-ci, en particulier dans des forums publics comme les tribunaux. Comme le note Gardner dans son article, une seule recherche, la sienne, a pris la peine de soumettre le SAP à une analyse statistique. La réplication objective et publique par des chercheur-e-s indépendant-e-s est une autre règle de base pour l’établissement de la vérité scientifique. Selon les propres aveux de Gardner, il n’y a pas eu de réplications indépendantes, objectives ou publiques de ses assertions. Donc, même si des chercheuses scientifiques considèrent qu’il est possible que ses idées puissent, un jour, être avérées, les règles de la science dictent, entre-temps, de considérer le SAP comme non prouvé. Toute personne qui présente le SAP comme étant soutenu par la science se méprend sur les règles scientifiques ou sur la nature d’une preuve scientifique. [...]En plus de mes propres recherches, j’ai pratiqué durant 22 ans des médiations et des thérapies individuelles et familiales avec des familles séparées et divorcées. Mon expérience m’a appris que certains parents fâchés à l’extrême aliènent des enfants de l’autre parent. Mon expérience me dit également que certains parents égocentriques se servent d’accusations d’aliénation pour jeter le blâme sur leur ancienne partenaire et excuser leur propre indifférence égoïste envers leurs enfants. Mon expérience clinique me révèle surtout à quel point d’ancien-ne-s partenaires en viennent à se polariser dans « son divorce à lui » et « son divorce à elle », en particulier dans des cas hautement conflictuels (Emery, 1994, 2004).Je n’ai aucunement confiance en ma capacité, ni en celle des autres, à discerner la vérité dans des divorces conflictuels (et je crois qu’en général, de telles tentatives sont contre-productives). Et je serais très impressionné si une investigatrice/teur pouvait ébranler mon scepticisme à l’aide de recherches démontrant des façons valides et fiables de départager les comptes rendus exacts et inexacts dans « sa version à lui » et de « sa version à elle » en matière de divorce. Personne, y compris le Dr Richard Gardner, n’y est arrivé à ce jour. Mon scepticisme demeure intact.Jusqu’à preuve du contraire, le SAP n’est pas une réponse Malgré ma voix intérieure de scepticisme exploratoire, je considère que l’expérience clinique peut être enrichissante et bénéfique à bien des égards. Comme je dis à mes étudiant-e-s universitaires : le travail clinique peut être le meilleur endroit où développer des hypothèses créatives. Mais, nous devons toutes reconnaître et admettre que l’expérience clinique, y compris les études de cas, ne prouvent rien à elles seules. (Souvenez-vous que des études de cas ont déjà « prouvé » que la sorcellerie causait la maladie mentale. Source : Neugebauer, 1979). Plus formellement, les études de cas sont utiles pour produire des hypothèses mais elles ne permettent pas de les confirmer. Une hypothèse est précisément cela, et comme je dis à mes étudiant-e-s (et je me dis à moi-même) : « Si votre perspicacité clinique est réellement aussi bonne, trouvez une façon de créer des recherches empiriques qui prouveront au monde entier que votre hypothèse est juste - ainsi vous pourrez changer le monde ». Le même conseil s’applique aux défenseur-e-s du SAP. [...]Placé-e-s dans des circonstances impossibles, sans règles de conduite claires inscrites dans les lois, des juges ont - de façon compréhensible - fait appel aux conseils et orientations d’expert-e-s afin de prendre des décisions qui exigent non la sagesse de Salomon mais le remaniement du système judiciaire - et probablement celui des représentations culturelles - concernant les séparations et les divorces impliquant des enfants. Alors que des juges cherchent des solutions à leur dilemme, il n’est pas surprenant que certain-e-s expert-e-s répondent à leur appel, même si elles/ils n’ont pas de véritable réponse, même si une telle réponse n’existe pas.Le concept d’aliénation parentale (ou de l’enfant aliéné) pose une question assez raisonnable, une hypothèse qui vaut probablement le coup d’être explorée. Mais peu importe la force avec laquelle des expert-e-s tels que le Dr Gardner l’affirment, par ailleurs, le SAP n’est pas une réponse jusqu’à ce que soit démontré qu’il l’est, et ce, au moyen d’investigations scientifiques objectives, publiques et indépendantes - des investigations basées sur des accumulations de données réplicables, et non des études de cas. Jusqu’à ce jour, je suppose que des expert-e-s sont libres de témoigner : « À mon avis, cet enfant est victime d’une aliénation délibérée de la part du parent qui en a la garde » - du moment où elles/ils rajoutent, « mais je n’ai pas le moindre brin de preuve scientifique pour soutenir mes impressions cliniques ».Traduit de l’américain par Léo Thiers-Vidal
Nota Bene : Les sous-titres et les passages en caractères gras sont de Sisyphe.


Bibliographie. American Bar Association. (1995). Mental disability law (5th ed.). Washington, DC : Author.
. American Law Institute. (2002). « Principles of the law of family dissolution : Analysis and recommendations ». Newark, NJ : LexisNexis.
. Group for the Advancement of Psychiatry, Committee on the Family. (1995). « A model for the classification and diagnosis of relational disorders ». Psychiatric Services, 46, 926-931.
. Emery, R. E. (1994). Renegotiating family relationships : Divorce, child custody, and mediation. New York : Guilford.
. Emery, R. E. (1999). Marriage, divorce, and children’s adjustment (2nd ed.). Thousand Oaks, CA : Sage.
. Emery, R. E. (2004). The truth about children and divorce : Dealing with the emotions so you and your children can thrive. New York : Viking/Penguin.
. Emery, R. E., Otto, R. K., & O’Donohue, W. (in press). « Child custody evaluations in scientific, legal, and societal context : Improving the science and the system ». Psychological Science in the Public Interest.
. Gardner, R. (2004). Commentary on Kelly and Johnston’s "The alienated child : A reformulation of Parental Alienation Syndrome." Family Court Review, 42, 622-628.
. Hare, E. H. (1962). « Masturbatory insanity : The history of an idea ». Journal of Mental Science, 108, 2-25.
. Jacobson, J. W., Mulick, J. A., & Schwartz, A. A. (1995). « A history of facilitated communication : Science, pseudoscience, and antiscience ». American Psychologist, 50, 750-765.
. Kelly, J. B., & Johnston, J. R. (2001). « The alienated child : A reformulation of Parental Alienation Syndrome ». Family Court Review, 39, 249-266.
. Lombardo, P. A. (2001). « Carrie Buck’s pedigree ». Journal of Laboratory and Clinical Medicine, 138, 278-282.
. Malkiel, B. G. (1999). A random walk down Wall Street. New York : Norton.
. Neugebauer, R. (1979). « Medieval and early modern theories of mental illness ». Archives of General Psychiatry, 36, 477-483.
. Oltmanns, T. F., & Emery, R. E. (2004). Abnormal psychology (4th ed.). Upper Saddle River, NJ : Prentice-Hall.
. Rosenhan, D. L. (1973). « On being sane in insane places ». Science, 179, 250-258.
. Scott, E. S. (1992). « Pluralism, parental preference, and child custody ». California Law Review, 80, 615-672.
. Shuman, D. W. (2002). « The role of mental health experts in custody decisions: Science, psychological tests, and clinical judgment ».
Family Law Quarterly, 36, 135-162.


Version originale anglaise complète em cliquant sur l’icône ci-dessous.« PARENTAL ALIENATION SYNDROME : Proponents Bear the Burden of Proof »

 

© Tous droits réservés pour cette traduction française à Léo Thiers-Vidal.
L’auteur de cet article a autorisé la publication de ces extraits sur Sisyphe et nous l’en remercions. Une autorisation est nécessaire pour reproduire ces extraits, mais on peut reproduire le court résumé du début en indiquant un lien à cette page.Article original anglais dans Family Court Review, Vol. 43 No. 1, January 2005, 8-13.© 2005 Association of Family and Conciliation CourtsMis en ligne sur Sisyphe, le 2 avril 2005.

Suggestions de Sisyphe                 La réalité du syndrome d’aliénation parentale, U.N.D.D.E.
                                     Syndrome d’aliénation parentale, U.N.D.D.E.
                                                                Vérités sur le syndrome d’aliénation parentale, U.N.D.D.E. 

 Robert E. Emery, psychologue et chercheur
Robert Emery, Ph.D., est professeur de psychologie et directeur du « Center for Children, Families, and the Law » à l’University of Virginia. Il est également enseignant associé à l’ « Institute of Law, Psychiatry, and Public Policy » et y a été directeur de la formation clinique de 1993 à 2002. Les recherches du Dr Emery se concentrent sur les relations familiales et la santé mentale des enfants, dont les questions de conflit parental, de divorce, de droit de garde, de violence familiale, et les questions légales et politiques associées 

© Sisyphe 2002-2006
  Article publié avec l'aimable autorisation du site Sisyphe.org, rubrique 82, article 1715





Voter pour cet article !BlogMemes!Digg!Google!Facebook!Voter !Del.icio.us!Live!Technorati!Yahoo!Piocher !Voter !Voter !Voter !Voter !Voter !Téléchargez gratuitement ce plugin de Social Bookmarking pour Joomla!

Recommandez (106) | Citez cet article sur votre site | Version imprimable

Soyez le premier à commenter cet article
Flux RSS des commentaires

Commenter
  • Les messages comportant des attaques verbales contre les personnes seront supprimés.
  • Vous pouvez renouveler le code de sécurité en appliquant un rafraîchissement à votre navigateur.
  • Appliquer cette méthode de rafraîchissement si vous avez entré un mauvais code de sécurité.
Nom
Titre
Commentaire



Code:* Code
MathGuard security question, please solve:

S           2MB      
S K    T      3   PR3
S84   MDT     C      
  8    W      N   28X
  9           Y      

Powered by AkoComment Tweaked Special Edition v.1.4.6
AkoComment © Copyright 2004 by Arthur Konze - www.mamboportal.com
All right reserved


Tags:

allienation,

syndrome,

Add more tags...,


Dernière mise à jour : ( 26-12-2007 )
 
< Précédent   Suivant >
Tags des News

Nevers : importante affaire de pédophilie mise au jour  Un instituteur soupçonné de pédophilie interpellé à Six-Fours 
Tags des articles
Les articles Azerty enfant Mazneff google médiatique enflammement star'ac Tony Duvert Jacques Dugué abus sexuels sur mineurs Philippe Sollers Michel Foucault Creative Therapeutics daniel Cohn-Bendit Apostrophe Quand un spécialiste justifie la pédophiliepédophilie d’aliénation parentale Syndrome
 
Top! Top!

CSS Valide ! Mc afee Secure !