Portail Antipedophil - pédophilie - inceste Advertisement
Charte d'utilisation arrow Glossaire
20-09-2014
 
 
Glossaire

 

Agression sexuelle.  Une agression sexuelle est une atteinte sexuelle commis par un individu sans le consentement de la personne agressée (victime). Plusieurs actes sont visés. La victime a des droits et peut porter plainte contre son agresseur. Ce dernier encourt à une peine d'emprisonnement ou de réclusion criminelle. Actes visés Une agression sexuelle est une atteinte sexuelle commise avec violence, contrainte, menace ou surprise. Il peut s’agir, par exemple, d’attouchements, de caresses de nature sexuelle ou de viol. Le viol se distingue des autres agressions sexuelles en ce qu’il suppose un acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu'il soit, commis également avec violence, contrainte, menace ou surprise. Tout acte de pénétration sexuelle est visé : vaginale, anale ou buccale, notamment par le sexe de l'auteur. Il peut aussi s’agir de pénétrations digitales (avec le doigt) ou de pénétration au moyen d’un objet. La contrainte suppose l’existence de pressions physiques ou morales. Par exemple, la contrainte peut résulter de la différence d’âge existant entre l’auteur des faits et une victime mineure et de l’autorité qu’exerce celui-ci sur cette victime. Il y a recours à la menace lorsque l'auteur annonce des représailles en cas de refus de la victime. Il y a recours à la surprise lorsque l'auteur utilise un stratagème pour surprendre sa victime ou encore lorsque la victime était inconsciente ou en état d’alcoolémie. Intention de l'agresseur et absence de consentement de la victime. Pour caractériser un viol ou une autre agression sexuelle, il faut établir que l’auteur : a eu également l’intention de commettre cet acte, et a eu conscience d’imposer ses agissements à la victime sans son consentement. L’absence de consentement de la victime à l’acte peut être prouvée quelles que soient les relations entre l’auteur et la victime. Une agression sexuelle peut donc même être caractérisée entre époux, concubins, partenaires liés par un pacte civil de solidarité (Pacs) ou encore entre personnes appartenant à la même famille.

Aide juridictionnelle.  L'aide juridictionnelle est une aide financière ou juridique que l'État accorde aux justiciables dont les revenus sont insuffisants pour accéder à la justice. Elle prend en charge, en totalité ou en partie, les frais de procédure et d'expertise, et les honoraires de l'avocat, l'aide étant versée directement à celui-ci.

Allo enfance maltraitée 119.  Le Service National d'Accueil Téléphonique pour l'Enfance en Danger (SNATED) est un organisme lié à la protection de l'enfance en France, créé par la loi du 10 juillet 1989 relative à la prévention des mauvais traitements et la protection des mineurs. Accessible via un numéro national simplifié, le 119-Allô enfance en danger est une ligne d'écoute fonctionnant tous les jours 24 heures sur 24 offrant à toute personne, y compris aux enfants eux-mêmes, un moyen direct parler d'une situation d'enfant en danger ou en risque de l'être. Le numéro est gratuit même depuis les téléphones mobiles. Il est joignable de toute la France métropolitaine et des 4 DOM. Le 119 n'apparaît pas sur les relevés de téléphone.

Amendabilité. Terme désignant la reconnaissance de ses torts par un délinquant. Ce terme provient de l’expression “faire amende honorable”. L’amendabilité témoigne de l’introjection par l'accusé du caractère répréhensible de l’acte commis et constitue une garantie dans le processus de réinsertion, en tant que première étape dans le développement de conduites mieux considérées par la société où il évolue.

Antipedophil. . Nom d'une force d'action naissante ayant pour but la lutte anti pédophile, la prévention et la protection de l'enfance. Concrétisée par un portail et divers services internet. Le signalement, l'information, la recherche d'enfants disparus ainsi que la prévention sont des exemples de ce travail.

Appel. L'appel est une voie de recours qui « tend à faire réformer ou annuler » un jugement rendu par une juridiction du premier degré. Le juge d'appel est tenu de rejuger, en fait et en droit, la décision qui lui est dévolue. Il peut infirmer la décision, partiellement ou complètement, ou la confirmer. Il peut aussi en changer les motifs, sans que le dispositif de la décision change nécessairement. L'arrêt de la juridiction d'appel pourra éventuellement faire l'objet d'un pourvoi en cassation devant le juge de cassation par les parties y ayant intérêt.

Avocat. En droit, l'avocat est un juriste dont la fonction traditionnelle est de défendre ses clients, personnes physiques ou morales, en justice, en plaidant pour faire valoir leurs intérêts et, plus généralement, pour les représenter. L'avocat s'acquitte d'une fonction de conseil et de rédacteur d'actes. Le ministère d'avocat est parfois rendu obligatoire par le droit national, notamment afin d'assurer les droits de la défense devant certaines juridictions.

Barreau. Le barreau est l'ordre professionnel des avocats. C'est un organisme professionnel, administratif et juridictionnel de défense et de régulation de la profession des avocats. En France, il existe un barreau auprès de chaque tribunal de grande instance. Son bâtonnier, avocat élu par ses confrères, est notamment chargé de la discipline de la profession d'avocat. Le droit français admet cependant des structures d'exercice inter-barreaux. Le Conseil national des barreaux est chargé de représenter la profession d'avocat notamment auprès des pouvoirs publics, d'unifier les règles et usages de la profession d'avocat, et d'en organiser la formation.

Casier judiciaire. Le casier judiciaire en France remonte à la Deuxième République. Aujourd’hui, le casier judiciaire dont le nom officiel est casier judiciaire national automatisé est un fichier informatisé tenu par un centre de traitement situé à Nantes depuis 1966 et placé sous l'autorité du ministre de la Justice ; le casier judiciaire est régi par le Code de procédure pénale.

Code pénal. Le Code pénal est la codification du droit pénal français. Il est entré en vigueur le 1er mars 1994 pour remplacer le Code pénal, qui datait du 12 février 1810 et qu'on appelle désormais le Code pénal ancien dans les rares décisions devant encore l'appliquer. Le nouveau code pénal a été créé par la loi 92-686 du 22 juillet 1992, et introduit la notion juridique d'intérêts fondamentaux de la nation.

Cognitif. adj. Faculté de connaître; qui concerne la connaissance. Qui se rapporte aux processus par lesquels un être vivant acquiert des informations sur son environnement.

Comparution immédiate La comparution immédiate est une procédure qui permet de faire juger rapidement quelqu'un à la suite de la garde à vue

Corruption de mineur. L'article 227-22 du Code pénal punit de cinq ans de prison et de 75 000 euros d'amende le fait de favoriser ou de tenter de favoriser la corruption d'un mineur de 18 ans mais ne définit pas la notion de corruption de mineur. « Il y a corruption de mineur lorsqu’un individu s’efforce de profiter de la jeunesse et de l’inexpérience de sa victime pour l’initier à un vice, et s’efforcer de l’en rendre esclave. ». Plus précisément, le droit pénal français punit le fait pour un majeur de faire participer ou assister à une réunion comportant des exhibitions ou des relations sexuelles un mineur de 18 ans, même consentant. Cette incrimination reprend celle de l'article 334-2 de l'ancien code pénal qui punissait également de prison et d'amende « quiconque aura habituellement attenté aux mœurs en excitant à la débauche ou en favorisant la corruption des mineurs de dix-huit ans ou même occasionnellement des mineurs de seize ans. ». La peine est portée à sept ans d'emprisonnement et 100 000 euros d'amende lorsque : la victime est mineure de quinze ans, ou lorsque le mineur a été mis en contact avec l'auteur des faits grâce à l'utilisation, pour la diffusion de messages à destination d'un public non déterminé, d'un réseau de communications électroniques ou que les faits sont commis dans les établissements d'enseignement ou d'éducation ou dans les locaux de l'administration, ainsi que, lors des entrées ou sorties des élèves ou du public ou dans un temps très voisin de celles-ci, aux abords de ces établissements ou locaux. La corruption de mineur se caractérise par deux éléments : la minorité et la preuve d'une corruption.

Cour d’assises. La cour d’assises juge les personnes accusées de crime, de tentatives et de complicités de crime : meurtre, viol, vol à main armée… C’est une juridiction non permanente. Elle se réunit généralement tous les trois mois pendant une quinzaine de jours. Compétence: Elle est compétente pour tous les crimes de droit commun commis par les majeurs. Elle siège également en formation de cour d’assises des mineurs avec des jurés, quand il s’agit de crimes commis par des mineurs de plus de 16 ans. Certains crimes relatifs aux crimes terroristes, militaires ou relatifs au trafic de drogue sont jugés par la cour d’assises spéciale. Dans ce cas, les jurés sont remplacés par des magistrats professionnels. Pour les crimes commis par un membre du Gouvernement dans l'exercice de ses fonctions, la Cour de justice de la République est compétente.

Cri primal. Arthur Janov développa cette méthode thérapeutique qui s'appuie sur la reviviscence des souffrances du passé. La première phase de déroulement de cette psychothérapie ne dure que quelques semaines, durant lesquelles le sujet exprime ses souffrances par l'intermédiaire du contact exclusif qu'il a avec son thérapeute, à l'exclusion de toutes autres relations. Les émotions sont alors librement exprimées. Dans la deuxième phase de la cure, le sujet exprime ses émotions passées dans le cadre d'un groupe. Nous noterons le fait que les émotions libérées peuvent être très puissantes, certains stigmates du passé pouvant réapparaître. Il convient de préciser que des organisations sectaires se sont parfois approprié cette méthode en la détournant, l'utilisant comme une sorte de rite initiatique au sein de la secte.

Diffamation. La diffamation est un concept juridique désignant le fait de tenir des propos portant atteinte à l'honneur d'une personne physique ou morale. La plupart du temps, il ne peut y avoir de diffamation que si l'accusation est appuyée par des contre-vérités

Fabulation. Présentation d'un vécu imaginaire comme s'il était réel. Il est important de savoir si le sujet fabule en connaissance de cause ou s'il est inconscient de sa fabulation. Autrement dit le sujet prend-t’il le fruit de son imagination pour la réalité? La fabulation inconsciente, donc pathologique, se rencontre dans certains troubles de la mémoire et dans le syndrome de Korsakov.

Garde à vue. En droit pénal français, la garde à vue est le maintien à disposition d'une personne soupçonnée d'avoir commis ou tenté de commettre une infraction, par les forces de police ou de gendarmerie dans le cadre d'une enquête judiciaire.

Gendarmerie nationale. En France, la gendarmerie nationale est une force armée chargée des missions de police et placée sous la tutelle du ministère de l'Intérieur et du ministère de la Défense. Le numéro d'appel d'urgence de la gendarmerie est le 17 ou le 112.

hypnose.  État de conscience particulier, entre la veille et le sommeil, provoqué par la suggestion.

Hypnose  Ensemble des techniques permettant de provoquer un état d’hypnose, utilisées notamment au cours de certaines psychothérapies.

Inavem 08 Victimes. L’Inavem en tant que fédération nationale des associations d’aide aux victimes et en tant qu’opérateur du numéro national le « 08 VICTIMES » gère la plate-forme téléphonique. La réception de l’appel est assurée par un écoutant-expert. Celui-ci s’assure que la famille a signalé la disparition de l’enfant aux services de police ou de gendarmerie. Après un premier bilan avec l’appelant, l’écoutant évalue la demande, il saisit ensuite l’unité de suivi et, si besoin, une association d’aide aux victimes locale pour un soutien psychologique. Appel 08 victime ou le 08 842 846 37

Inceste. n.m. Relations sexuelles entre des personnes liées par un degré de parenté; Pouvant entraîner la prohibition du mariage. La pédophilie incestueuse est la relation sexuelle d'une personne apparentée avec un enfant mineur de cette famille.

Instruction en procédure pénale française. En droit français, l'instruction est la procédure durant laquelle un magistrat instructeur rassemble des preuves sur la commission d'une infraction et décide du renvoi devant la juridiction de jugement, des personnes contre lesquelles il existe des charges. Le juge d'instruction constitue le premier degré d'instruction ; au second degré c'est la chambre de l'instruction qui est compétente. Cette dernière statue sur les appels formés contre les ordonnances des juges d'instruction et contre les décisions du juge des libertés et de la détention. Les affaires portées devant un tribunal de commerce échappent à cette mise en état, pour des raisons de rapidité.

Jocothérapie. Technique psychiatrique cherchant à resocialiser les malades en les faisant participer à des jeux, d'adresse par exemple. Le but, et la difficulté, sont de sortir les patients de leurs "univers intérieurs".

Juge. Le juge est un magistrat qui remplit une fonction de jugement et non d'arbitrage dans une plaidoirie (domaine juridique), qui est donc chargé de trancher les litiges opposant des parties, ou plaideurs, qui peuvent être des personnes physiques ou des collectivités revêtues par la loi de la personnalité juridique, dite « personnalité morale », dans le cadre d'une procédure dont la mise en œuvre constitue le procès.

Juge d'instruction. En France, un juge d'instruction est un magistrat chargé de diligenter des enquêtes judiciaires. Il ne peut se saisir d'office et ne peut effectuer d'enquête que dans la stricte limite de sa saisine, cette limite étant fixée par le Procureur de la République, même si les poursuites interviennent à la demande de la victime

Juré.  Les jurés sont des citoyens tirés au sort, qui font partie de la cour d'assises.

Jury.  Un jury est un ensemble de citoyens, appelés des jurés, chargés de rendre un verdict dans un procès.

Le 116 000 enfants disparus. En réponse à la décision de la Commission européenne du 29 octobre 2007, la France a mis en place le 116 000 Enfants Disparus. Ce numéro unique européen est dédié aux disparitions d’enfants. Il vient en remplacement du dispositif SOS Enfants Disparus.

Maniaco dépressif. Individu souffrant d'une affection mentale se manifestant par une alternance de phases maniaques hyperactives et de phases de type mélancoliques. Cette psychose, essentiellement féminine, est souvent transmise héréditairement, son origine pouvant être génétique. Cependant, certains traumatismes peuvent déclencher ces troubles.

Ministère public. En droit français, le ministère public ou le parquet (ou encore les magistrats « debout » par opposition aux magistrats du siège) est l'autorité (principalement composée de magistrats, parfois représentée par d'autres personnes comme des fonctionnaires de police) chargée de défendre l'intérêt de la collectivité et l'application de la loi. Le ministère public peut exercer l'action publique pour les infractions pénales causant un trouble à l'ordre public et être à l'initiative des poursuites (ou des non-poursuites). Susceptible d'intervenir devant toutes les juridictions de l'ordre judiciaire, il n'a jamais vraiment exercé le même rôle dans l'ordre administratif, à part devant les juridictions financières. Le ministère public est, en France, sous la hiérarchie du pouvoir politique par le biais du garde des Sceaux, ministre de la Justice et de la Direction des affaires criminelles et des grâces.

Mise en examen. En France, la mise en examen (terme juridique remplaçant inculpation depuis 1993) est une compétence exclusive du juge d'instruction. Elle vise la personne contre laquelle il existe des indices graves ou1 concordants rendant vraisemblable qu'elle ait pu participer, comme auteur ou complice, à la commission d'une infraction (article 80-1 du code de procédure pénale

Neuropsychologie. Étude neurologique des comportements et des connaissances, dans des conditions normales et anormales. Les principaux sujets d'étude sont : les troubles de l'écriture, de la parole, de la mémoire, de la perception visuelle, la démence et autres problèmes connexes.

Non-lieu. On nomme non-lieu l'abandon d'une action judiciaire en cours de procédure, par le juge, et survient lorsque les éléments rassemblés par l'enquête ne justifient pas une action plus avant. Le non-lieu se distingue ainsi de l'opportunité des poursuites, où c'est le parquet qui décide d'abandonner les poursuites avant le procès.

Paramnésie. Faux souvenirs. L'individu qui souffre de ces troubles ne distingue plus les qualités temporelles, confondant passé, présent et futur. Sa perception du réel se confond avec son imagination et il croit reconnaître des choses qu'il n'a jamais vues ou prend pour très ancien un souvenir récent. Ce trouble se rencontre la plupart du temps dans le syndrome de Korsakov.

Paraphilie. La paraphilie est l’ensemble des attirances ou pratiques sexuelles qui diffèrent des actes traditionnellement considérés comme « normaux » ; les pratiques elles-mêmes sont souvent classées comme des délits ou des crimes sexuels dans différents pays. Le terme de paraphilie est utilisé par certains milieux psychiatriques aux États-Unis à la place du mot perversion, considéré comme péjoratif ; il a été inventé par Wilhelm Stekel durant les années 1920. Un sexologue du nom de John Money l’a popularisé plus tard en tant que désignation non péjorative pour classifier "les intérêts sexuels inhabituels".

Pathologique. De l'ordre de la maladie. L'état pathologique se caractérise par la souffrance qu'il entraîne et dépasse le simple cadre de l'anormalité, ce dernier pouvant inclure certains dons induisant d'importants écarts par rapport aux moyennes statistiques, tout en étant le fait de sujets sains.

Partie civile. La partie civile est la personne qui s'estime victime d'une infraction à propos de laquelle l'action publique a été déclenchée, par le ministère public ou le doyen des juges d'instruction, devant les juridictions répressives et qui entend, à ce titre, obtenir une indemnisation de son préjudice. Cette procédure particulière permet de conjuguer action civile et action pénale. Une fois que la juridiction a statué au pénal, elle examine les demandes civiles de dommages-intérêts.

Pédéraste. n.m. Personne qui pratique la pédérastie.

Pédérastie. n.f. Attirance sexuelle d'un homme adulte pour les jeunes garçons; relation physique fondée sur cette attirance. Par ext. homosexualité masculine.

Pédiatrie n.f. Spécialité médicale consacrée aux maladies infantiles.

Pédocriminel. Se dit d'une personne qui éprouve un désir sexuel envers les enfants et qui passe à l'acte par une relation sexuelle ou par la tentative de cette relation.

Pédophile. adj.et nom commun. Se dit d'une personne qui éprouve un désir sexuel envers les enfants.

Pédophilie. Trouble caractérisé par l'attirance sexuelle d'un adulte pour des enfants. Cette attirance peut se manifester sous forme de fantasmes ou bien par des contacts physiques tels que des attouchements, le viol restant plus rare. L'individu ayant des comportements ou fantasmes pédophiles souffre la plupart du temps d'un retard affectif le rendant incapable de mener une vie de couple normale. Le plus souvent névrosé ou pervers incapable d'intégrer les interdits sociaux, le pédophile peut se trouver être un véritable psychopathe allant jusqu'au meurtre. La gravité des troubles psychologiques causés aux jeunes victimes justifie de lourdes sanctions judiciaires et un suivi psychiatrique des condamnés.

Pédopsychiatre. n. Psychiatre spécialisé en pédopsychiatrie.

Pédopsychiatrie. n.f. Psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent.

Perversité. Inclinaison au mal mobilisant les capacités intellectuelles de l'individu. Un acte pervers implique, pour être ainsi qualifié, d'être consciemment ressenti comme tel au moment des faits par le sujet l'ayant commis. Ce dernier peut avoir combiné son intelligence et son imagination dans l'intention de faire du mal, que ce soit à une personne précise ou à un groupe de personnes. La perversité peut aussi être récurrente. Dans ce dernier cas, elle doit se percevoir dans sa dimension constitutionnelle et pathologique.

Plaidé coupable.  En France, la reconnaissance préalable de culpabilité, également appelée le « plaider coupable », a été introduite dans le Code de procédure pénale par la loi du 9 mars 2004 portant adaptation de la justice aux évolutions de la criminalité, dite " Loi Perben II ". La procédure de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité constitue une nouvelle réponse pénale visant, dans l'esprit du législateur, à éviter la lourdeur d'un examen en audience lorsqu'un accord existe sur certains points. Elle constitue aussi, aux yeux des praticiens, une atteinte aux droits de la défense et à la possibilité pour chacun d’être jugé avec une nécessaire sérénité.

Police nationale. En France, la Police nationale est une police civile. C'est une police d'État qui est rattachée au ministère de l'Intérieur, de l'Outre-mer, des Collectivités territoriales et de l'Immigration (MIOCI). Les policiers titulaires sont des fonctionnaires de l'État. Le numéro d'urgence de la Police nationale est le 17 ou le 112.

Prescription n.f. Délai au terme duquel l'action publique ne peut plus être exercée, rendant de ce fait toute poursuite pénale impossible.

Présomption d'innocence. La présomption d'innocence est le principe selon lequel toute personne qui se voit reprocher une infraction est réputée innocente tant que sa culpabilité n’a pas été légalement établie.

Procureur de la République. En France, le procureur de la République est le magistrat du ministère public chargé de l'action publique dans le ressort d'un tribunal de grande instance (TGI). Il est assisté par des substituts, magistrats également, qui, avec le procureur, constituent le parquet d'un tribunal de grande instance.

Prohibition de l'inceste. Le tabou de l'inceste renvoie à la prohibition de l'inceste. C'est une répression sociale (par la société ou le groupe) des pratiques sexuelles entre individus de même parenté. On trouve ce phénomène dans presque toutes les sociétés, cela conduit certains auteurs à considérer que la société naît avec la définition de l'inceste.

Psy.. n.famil. Psychanalyste, psychiatre, psychologue.

Psychanalyse. n.f. Méthode d'investigation psychologique visant à élucider la signification inconsciente des conduites et dont le fondement se trouve dans la théorie de la vie psychique formulée par Freud. Aussi technique psychothérapique reposant sur cette investigation (syn. analyse).

Psychiatrie. La psychiatrie est une spécialité médicale traitant de la maladie mentale ou des maladies mentales.

Psychique. adj. Qui concerne l'esprit, la pensée, la vie mentale, dans tous leurs aspects.

Psychisme. n.m. Ensemble des caractères psychiques d'un individu; structure mentale.

Psychoaffectif. adj. Se dit d'un processus faisant intervenir l'affectivité, par opposition aux processus cognitifs.

Psychologie. n.f. Etude scientifique des faits psychiques. Connaissance empirique ou intuitive des sentiments, des idées, des comportements d'autrui. Ensemble des manières de penser, de sentir, d'agir qui caractérisent une personne, un groupe, un personnage littéraire.

Psychologique. adj. Relatif à la psychologie, aux faits psychiques. Qui agit sur le psychisme. Action, guerre psychologique. Moment, instant psychologique: moment opportun pour une action efficace.

Psychologue. n. Spécialiste de la psychologie. Se dit aussi d'une personne qui discerne, comprend intuitivement les sentiments, les mobiles d'autrui.

Psychose. Maladie mentale grave atteignant la totalité de la conscience, submergeant le Moi et aliénant complètement la personnalité. La relation au réel et à autrui, la conscience de soi et du corps sont complètement dénaturées. Le malade, enfermé dans un Univers imaginaire, ne se rend pas compte de sa propre aliénation.

Pulsion. Ce terme est très utilisé dans les études sur la motivation. Il fut employé au départ par Freud. Une conduite est suscitée par une pulsion qui renvoie à la notion de besoin issu d'un état de l'organisme. Dans un sens psychanalytique, la pulsion est un concept à la frontière entre le biologique et le mental. Dans la conception freudienne, la pulsion est liée au psychique par une sorte de délégation envoyée par le somatique dans le psychisme: le représentant de la pulsion. Freud montre que la pulsion sexuelle peut se satisfaire par d'autres voies que l'appareil génital, en choisissant des objets pour se fixer. Première théorie des pulsions: Freud distingue les pulsions sexuelles dont le terme libido désigne les manifestations dynamiques et les pulsions du Moi. Seconde théorie des pulsions : Elle suit un remaniement de la conception freudienne consécutive à l'introduction de la notion de narcissisme. D'un point de vue pulsionnel, le narcissisme correspond à un investissement des pulsions sexuelles sur le Moi propre. La deuxième théorie des pulsions distingue les pulsions de vie et de mort.

Récidive. En droit pénal français, la récidive légale est la réitération d'une infraction proche ou équivalente d'une infraction précédemment et définitivement condamnée. C'est une circonstance aggravante qui permet le prononcer d'une peine plus lourde, jusqu'au doublement de la peine. Les règles de la récidive varient selon que l'infraction est contraventionnelle, délictuelle ou criminelle. La récidive, régie par les articles 132-8 et suivants du Code pénal français, est dite « perpétuelle » et « générale » en cas de crime ; en cas de délit, elle est soit, perpétuelle ou temporaire, générale ou spéciale. La récidive de contravention est toujours « spéciale » et « temporaire ». Si les conditions de la récidive légale ne sont pas réunies, il s'agit d'une réitération d'infractions ou d'un concours idéel ou réel d'infractions.

Sexting, ou sexto en français, est l'acte d'envoyer électroniquement des photographies ou des textes sexuellement explicites, surtout entre des téléphones portables. Cette activité est principalement pratiquée par de jeunes adultes et des adolescents.

Sociothérapie. Utilisation réfléchie des relations humaines d'un individu afin de réduire ses troubles affectifs et comportementaux. Ces relations sont sélectionnées au sein du groupe social, naturel ou artificiel, du sujet.

Tabou. Sacralisation d'un objet créant un interdit sur lui. L'objet tabou peut être réel (arbre, animal, personnes...) ou il peut s'agir d'un acte (inceste). Les tabous sont parmi les constituants de la morale sociale. Ils assurent la cohésion et la pérennité culturelle du groupe.

Témoin assisté.  Le statut de témoin assisté, propre au droit français, résulte d'une procédure récemment généralisée dans le cadre de la loi sur la présomption d'innocence. Il vise, d'une part, à protéger les individus entendus par un juge d'instruction afin que l'audition des témoins n'aboutisse pas à faire échec aux droits de la défense ; d'autre part, à permettre de différer la mise en examen, éventuelle, en fin d'instruction.

Thérapie cognitive. Cette forme de traitement psychologique cherche à faire en sorte que le patient soit capable d'établir un contrôle sur ses émotions. Des concepts seront mis à sa disposition de manière à rationaliser ses pensées. Le but est d'amener une prise de conscience chez le sujet, mais en évitant toute moralisation du discours. Cette forme de thérapie est bien indiquée dans les troubles anxieux, dépressifs, ou encore dans les phobies et les névroses traumatiques.

Tribunal correctionnel. En France, le tribunal correctionnel est un tribunal qui statue en matière pénale de manière collégiale sur les infractions qualifiées de délits. Le tribunal correctionnel est, dans les faits, une chambre du tribunal de grande instance. Les autres chambres du tribunal de grande instance statuent, elles, uniquement dans la matière civile.

Tribunal de grande instance. En France, le tribunal de grande instance (TGI) est la juridiction de droit commun (par opposition aux juridictions d'exception) en première instance : il connaît des litiges qui ne sont pas spécialement attribués à une autre juridiction. Par ailleurs, il dispose de compétences spéciales dont certaines sont exclusives.

Vicariance. En cas de lésion cérébrale, le système nerveux central peut parvenir à compenser les défaillances d'une zone adjacente. Cette fonction est utile pour la récupération de facultés amenuisées, par exemple suite à un accident.

Viol. n.m. Tout acte de pénétration sexuelle de quelque nature qu'il soit, commis ou tenté sur la personne d'autrui par violence, contrainte ou surprise est un viol.

 


Cette catégorie ne contient aucun article publié

 
Top! Top!

CSS Valide ! Mc afee Secure !