Entretiens avec Gerald Brassine

Réaction de Gerald Brassine fondateur de “l’Institut Milton Erickson” de Belgique a notre rubrique livres, faisant référence à Marie-France Botte et à Françoise Dolto.

Gerald Brassine : « Touche pas à mon corps » , si vous l’avez lu ne permet pas du tout à l’enfant de se défendre, d’abord on ne lui dit pas clairement de quoi il devrait se protéger (de la pédophilie il n’y est fait qu’allusion et on ne saurait bien prévenir un enfant des abus sexuels, d’une sexualité malsaine, sans lui parler d’abord et avant tout d’une sexualité saine, heureuse et désirée)

Ceci n’est que le reflet « culturel » de notre impossibilité de parler de sexualité en général. C’est le cadeau que nous offrons aux pédophiles, qui eux parlent de sexualité (en mentant) et en la pratiquant.

Alors que nos enfants adorent entendre parler d’amour et de faire l’amour, cela ne les effraie pas du tout. Ils sont factuels et sont étonnés de notre gêne. Le problème c’est nous les adultes et pas leurs chastes oreilles. Ils ont d’ailleurs tellement besoin que leurs parents leurs expliquent ce qu’ils voient plusieurs fois par jour à la télévision. Ils ont besoin de nos mots pour intégrer les cris et autres mouvements qui semblent violents. Nous sommes en retard d’une guerre. Ne trouvez-vous pas ? Eux le pensent !

Cela ne saute pas aux yeux, mais nous contribuons activement à la pédophilie en étant « bien pensant » et en ne parlant pas de sexualité à nos chères têtes blondes en pensant briser leur enfance, comme disait Dolto.

Le très grand nombre de cas de pédophilies que nous rencontrons s’explique en partie par notre difficulté à parler de sexualité saine (l’opposé du viol et des abus sexuels) à nos enfants! On ne le dira jamais assez!

NOUS SOMMES LES CO-CREATEURS ACTIFS DE LA PEDOPHILIE. Si on comprenait cela la prévention et la détection serait immédiatement effective et radicalement révolutionnaire!

Parler de sexualité chouette est encore et toujours en matière de prévention révolutionnaire !

Deuxième grosse erreur dans le livre de MF Botte et d’autres (dont je me fou qu’elle ne soit pas écrivain ou médecin, je ne le suis pas non plus) Si les conseils étaient bon je louerais le livre. Mais ce manuel est semblable aux manuels, vidéos, etc. qui ont été diffusés dans le monde.

Que MF Botte  ait eu maille à partir avec la justice Belge n’a rien à voir, non plus, avec les inutiles conseils donnés dans ce livre.

Le deuxième gros pépin remarqué par les canadiens précurseurs en la matière et dont MF Botte s’est inspirée, certains ont dit plagié. C’est le conseil vain et même dangereux de faire dire non à un enfant en cas d’agression. Comme si ce tout petit « non » allait suffire! Cela pour toute protection contre un pédophile, c’est largement insuffisant ! Croyez-moi depuis des années que je soigne les victimes et essaye de sortir du silence les enfants qui y sont obligés.

Penser que leur faire dire non ne nous exonère pas d’une action ferme à leurs côtés. Croyez-moi certains et certaines victimes, contrairement à ce que ces campagnes stupides véhiculent comme idées éculées, ont hurlés non! Et ils en ont pris…

Le conseil devrait être quelque chose comme…. »Maintenant que tu sais ce que nous pensons de la sexualité (c’est chouette) il y a des exceptions; il y a des tordus, des adultes qui veulent avoir du sexe avec les enfants. Cela leur et interdit et ils le savent.

Ils essayent de profiter de la naïveté des enfants. Si donc un adulte te demande cela ou essaye de te forcer à cela tu pourras (toujours essayer de dire non, si il t’en laisse l’occasion) Mais surtout tu viendras chez moi pour m’en parler et alors je ferai en sorte que cela cesse.

CAR IL FAUT UN ADULTE, SI C’EST PAS PLUSIEURS POUR FAIRE ARRÊTER LES ABUS SEXUELS SUR UN ENFANT.

Ceci étant la condition pour dire à un enfant tu peux dire non. Mais la suite est indispensable. Les statistiques des canadiens ont démontrées que les enfants qui avaient suivi ces conseils s’étaient vu battre et avait reçu beaucoup plus de coercition et de violences. L’enfant est alors à nouveau coupable de n’avoir même pas réussi à faire respecter le « non » qu’on lui avait pourtant recommandé de signifier .Nous ne pouvons pas espérer que nos enfant vont réussi à se sortir seuls devant des adultes (et pas n’importe lesquels comme vous savez). Nous ne pouvons pas les abandonner seuls dans cette situation armés d’un seul petit « non » pour se protéger, c’est totalement illusoire. Il faut vraiment être un adulte insensé qui ne sait pas ce que sait de penser que faire dire non à u enfant qui est drillé à obéir et le faire dire non à un adulte pervers. C’est de la folie de notre part de ne pas réaliser que nous leur demandons l’impossible, un vrai travail de Titan. Ils n’ont même pas appris, nous ne leurs avons pas dit ce que nous pensons de cette sexualité, ni de la bonne sexualité.

Et ce qui est totalement la preuve de l’incompréhension totale de ce genre de petits livres, c’est l’idée délirante que l’enfant va lire se livre seul, il s’agit d’une jolie petite bande dessinée faite pour lui. Il est donc entendu qu’il n’a pas besoin de notre aide. C’est grâce à ce genre de conceptions que la pédophilie pullule. Que les abusés sont légion et qu’ils n’osent pas parler. Parce qu’ils se rendent bien compte que la « société » n’a pas évolué. Ils sont responsables des agressions subies, il n’y avait qu’à dire NON! A cela moi je dis NON.

Définitivement NON!

Lisez ce petit livre attentivement et en collectivité il amène une révolution dont nous avons encore besoin. Dont les victimes passées et futures ont besoin!

Gerald Brassine.

 

 


Psychothérapeute depuis 25 ans, fondateur de “l’Institut Milton Erickson” de Belgique Gérald Bassine possède une longue expérience de terrain des problèmes liés aux abus sexuels et traite régulièrement des victimes, enfants ou adultes, d’abus récents ou anciens.

Ce livre est avant tout destiné aux parents en leur donnant des clés de compréhension claires du problème et les mener à une prévention efficace.
Un livre qui mérite une très large diffusion !

  Éditions Dangles D.G. Diffusion LivresZI de Bogues – 31750 Escalquens
Tél. 05 61 000 999 – Fax 05 61 00 23 12
SBN : 978-2-7033-0684-9
EAN : 9782703306849

 

Gérald BRASSINE:    « Le discours tenu ici relève d’une évidence que tout le monde s’aveugle à chercher. Êtes-vous prêt à l’entendre ?
Il suffit d’oser expliquer aux enfants, non pas tant d’où ils viennent, que la gratuité du plaisir et du bonheur pour battre en brèche la manipulation de pervers et des abuseurs. Ce livre est avant tout destiné aux parents en donnant des clés de compréhension claires du problème et les mener à une prévention efficace ».

Leave a Reply