Portail Antipedophil - pédophilie - inceste
Charte d'utilisation
22-10-2014
Les archives
Accusé de pédophilie, il dénonce ses pulsions Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Administrator   
15-03-2011

Accusé de pédophilie, il dénonce ses pulsions




 «Je l'admets, je suis attiré par les enfants, mais j'aurais bien voulu essayer d'avoir une relation hétérosexuelle pour voir ce que ça fait. Je suis sûr que si je trouvais une femme qui me plaise, je pourrais avoir des rapports normaux. » Pascal Kraus, 45 ans, a cependant vécu sporadiquement avec quelques femmes... ou plutôt quelques mères ou grands-mères de jeunes garçons dont il appréciait particulièrement la compagnie.

 

C'est ainsi que cet informaticien au chômage, qui réside à Nîmes depuis 1997, a été condamné en avril 1996 à quatre ans de prison, dont un avec sursis, pour des agressions sexuelles sur mineurs de moins de quinze ans.

 

Une première incarcération qui n'a pas libéré Pascal Kraus de son aliénation.

 

Car c'est comme un véritable malade victime de pulsions que se présente depuis hier, devant les jurés gardois, le quadragénaire qui comparaît pour le viol d'un enfant de 7 ans et l'agression sexuelle d'un adolescent de 14 ans.


 


Une castration chimique bénéfique mais trop tardive

En détention depuis deux ans, Kraus affirme, face à ce qu'il appelle son   « insurmontable problème », avoir entrepris un traitement consistant en une castration chimique, qui serait très bénéfique.

 

Il regrette d'ailleurs de ne pas avoir connu ces soins avant, sous-entendant que peut-être il n'aurait pas commis les faits pour lesquels il comparaît aujourd'hui.

 

 

Le suivi psychologique, qu'il n'a d'ailleurs que très peu... suivi après sa première incarcération, ne semble pas être la panacée pour l'accusé.   « Aucun psychologue ne m'a expliqué pourquoi j'étais attiré par les enfants. »

 

Sourcils froncés, air renfrogné, Kraus se réfugie totalement derrière la maladie qui l'habite depuis, dit-il, son plus jeune âge.

 

Son frère cadet, un Nîmois qui l'a hébergé durant huit ans après sa sortie de prison, a évoqué devant Michel Robardet, enquêteur de personnalité, une mère castratrice qui pourrait en partie expliquer les troubles de personnalité et l'orientation pédophile de Kraus.

 

À Michel Bastien, major de police à la brigade des mineurs de Nîmes, Pascal Kraus s'est présenté sans fard :   « Je me définis comme un pédéraste, j'aime ce qui est beau et mignon, les garçons entre 7 et 14 ans. »

 

 

 

Sincère dans ses confessions, il oublie pourtant une victime

 

S'il a reconnu les viols de l'enfant de 7 ans qui l'accusait, il a oublié dans sa confession, que l'enquêtrice pensait sincère, les autres agressions sexuelles pour lesquelles il plaide aujourd'hui également coupable.   « Je vous croyais dans le repentir mais vous m'avez caché l'existence d'une autre victime. Vous m'avez trahie ! » Dans le box, Kraus lâche tout naturellement   : « Si je l'ai dissimulé, c'est pour ne pas aggraver mon cas. »

 

S'il est devenu pédophile, hormis une mère trop possessive et des femmes qui n'ont pas su le séduire, c'est d'après l'accusé à cause de son physique. Un phimosis, dont il se fera opérer tardivement, serait la cause de son absence de vie sexuelle normale.   « J'ai tenté une fois mais j'ai été pris de douleurs horribles. J'ai arrêté ! »

 

À la présidente Geneviève Perrin, qui lui demande pourquoi il ne s'est pas fait opérer plus tôt, il rétorque spontanément :   « Je n'en voyais pas l'utilité. »

 

Suite des débats ce jour, avec notamment l'interrogatoire de Pascal Kraus sur les faits.

 

 

DOMYNIQUE AZEMA

 

Source de l'article 

 

 

 

 





Voter pour cet article !BlogMemes!Digg!Google!Facebook!Voter !Del.icio.us!Live!Technorati!Yahoo!Piocher !Voter !Voter !Voter !Voter !Voter !Téléchargez gratuitement ce plugin de Social Bookmarking pour Joomla!

Tags:

Add more tags...,


Dernière mise à jour : ( 29-10-2013 )
 
< Précédent   Suivant >
 
© 2014 Portail Antipedophil - pédophilie - inceste
Charte d'utilisation-Mentions légales-Confidentialité-Droit de réponse-Sécurité-Contenus illicites-Contact-sitemap.xml-sitemap mobile.xml

CSS Valide ! Mc afee Secure !