Commentaires récents

    La mutilation sexuelle institutionnalisée des enfants

     

    La complicité sournoise entre les pouvoirs publics, les organismes de protection de l’enfance, la sécurité sociale et la Justice française est avérée !

    Mais complice de quoi ?

    Complices de participer a la mutilation sexuelle de masse de milliers d’enfants !

    Sous couvert d’avis médicaux complètement fantaisistes, tout ce petit beau monde ferme les yeux sur un phénomène grandissant chaque année. Les enfants subissent et souffrent, eux qui sont censés  être fragiles et donc sous la protection d’une société soit disant civilisée. Civilisée pas si sur, je dirais en voie de civilisation par des religions inquisitrices qui dictent leur lois !

     

    Le sujet est sensible, aujourd’hui malheur a ceux qui osent parler des coutumes barbares que sont les mutilations sexuelles, sous couvert de traditions importées, normales dans d’autres pays ou dans d’autres ethnies ou dans d’autres croyances.

     

    Non ! En France on ne peut pas cautionner que des enfants soient opérés clandestinement ou officiellement sous le regard très voilé de toute une administration qui devrait être honteuse de ne pas voir, ou plutôt de faire l’autruche ! Le médecin voit bien le manège des parents qui font le forcing pour qu’il décrète que l’enfant est gêné,  souvent victime de soit disant infections…Le chirurgien qui ne voit que la monétisation de l’acte ou le dessous de table reçu…Les fonctionnaires de la sécu qui voient les relevés à rembourser et qui payent alors que ce sont  toujours et seulement   les mêmes populations concernées par ces opérations chirurgicales ! Les gardiennes agréées qui ne voient pas les surinfections, cicatrices, meurtrissures ! Les infirmiers et docteurs scolaires… Ils sont tous criminels ou complices.

    Je ne parle pas du peu ou pas de condamnations en justice pour de tels faits, pourtant inscrits dans notre bel et ancien code pénal ! Sauf de temps en temps lorsque l’on condamne la vilaine sorcière africaine qui a eu l’audace de venir concurrencer notre belle et grande médecine bleu blanc rouge,  surtout rouge disons le !

    Dans ce grand jeu de dupes, le seul qui ne si retrouve pas c’est l’enfant qui souffre comme une bête, et, cerise sur le gâteau, sa religion interdit souvent les antalgiques !

    Il est ou le consentement de l’enfant, le droit de dire non face a une action ireversible!

    Elle est ou la fameuse Protection de l’enfance ? Il faut bien se le demander, peut être en train d’agir contre des sites voulant faire une partie du travail qui lui revient !

    Vive la France

    Leave a Reply

    You can use these HTML tags

    <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>